Où es-tu donc passée ma belle sérénité ?
Je suis désemparée, démunie, angoissée...
Ta présence me manque chaque jour un peu plus
Une boule dans le ventre me rappelle ton absence.

Le temps qui passe sans toi, ces minutes et ces heures
Me pèse de plus en plus, m’empêchant d’avancer
Freinée dans mon élan, dépassée par la peur
Je lutte pour espérer d’enfin te retrouver.

Je scrute l’horizon, te cherchant du regard
J’entends un bruit de fond, seulement mon cœur qui bat
Et si finalement, tu ne revenais pas ?

Le parcours d’une vie est parfois chaotique
Les chemins sont nombreux et souvent tortueux
Notre cœur est un guide montrant le sens unique
Pour notre délivrance et le mieux vivre heureux.

Je suis seule maintenant mais je gère le chemin
Celui qui mène à toi, sans détour inutile
Et près de toi, bientôt, nous nous prendrons la main
Avancerons sereins sans cette peur fossile.

V.CHEN
Mars 2020

 

Vos mots partagés.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.