LE PUITS PORTE SA COURONNE DE MARIÉE,
LE PARFUM DU SOLEIL L’ÉPOUSE
LA MARGELLE S’ENNUYANT DE BONHEUR,
AUX FLEURS BÂILLE UN SOURIRE.
CHER TEMPS DES AMOUREUX,
L’HEURE CÂLINE LE VENT CHATOUILLEUX.
ANNONCE DU ROULEMENT DE LA VIE,
POINTENT LES NOURRISSONS DE LA TERRE.
UN NUAGE EN CLOCHE S’ARRÊTE
ET RIT DE L’ARBRE QUI S’ÉTIRE.

 

Olivia Stetten-Pigasse
02/2021

 

Vos mots partagés.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.